Samedi 14 et dimanche 15 juillet, les amateurs de truffade se réuniront à Arpajon-sur-Cère. l’occasion de faire le point sur la manifestation avec Odile Allègre, adjointe au maire, Gérard Fau, président du comité d’animation et Thierry Perbet, président de l’association des commerçants et artisans d’Arpajon.

La fête de la truffade repart cette année pour sa 4e édition. Quel sera le programme ? Y’a t-il des nouveautés ?
Odile Allègre : Cette année, on retrouvera les habituels temps forts comme le concours du plus gros mangeur. Il y aura aussi des jeux pour enfants dans la cour de l’école, avec un carroussel.
Thierry Perbet : Cette année, les concours démarreront dès le samedi, avec notamment les espoirs cantaliens de la restauration.
Gérard Fau : En plus des concours et de la randonnée, il ne faut pas oublier les animations déambulatoires le tournoi de pétanque qui démarreront aussi le samedi. En résumé, il y aura un peu plus d’animations le samedi. Quant au dimanche, le spectacle sera assuré avec le concours du plus gros mangeur ou encore le concert de Wazoo.

Une confrérie de la truffade va être créée. Que pouvez-vous nous en dire ? 
O.A : Le travail de la confrérie est en cours. Cette entité sera chapeautée par le comité d’animation.

Quel sera son rôle ?
T.P : Elle aura un objectif de promotion de la truffade et plus globalement d’Arpajon. Elle va démarrer son activité doucement cette année, en espérant qu’elle pourra faire parler d’Arpajon au fur et à mesure qu’elle se développera.

Une telle fête nécessite une implication de la part des bénévoles. Combien sont-ils ? 
T.P : L’année dernière, nous avons compté une cinquantaine de bénévoles.
O.A : Une cinquantaine de bénévoles, ainsi que les services techniques de la mairie qui assurent la logistique de la fête. Sans ces personnes, la fête ne pourrait se dérouler dans de bonnes conditions.

Voir toutes les actualités