Dans le cadre du festival 10ème Art, l’artiste belge François Coquel, Mehsos de son nom d’artiste, a réalisé du 18 au 24 juin une fresque située sur le mur de l’école, en face de la résidence de la Cère. Retour sur une création en mode « Street Art ».

C’est une fresque qui s’étend sur plusieurs dizaines de mètres. Au centre, trois visages regardent dans une direction différente. « Les visages, disposés de la sorte, représentent les liens entre le temps passé, le présent et le futur, ce qui est cohérent avec l’esprit des lieux » explique, Mehsos. La rencontre des générations est donc bien présente dans cette œuvre située à cheval entre l'école et l'EPHAD.

Côté technique, une première couche de fond en peinture acrylique s’est avérée nécessaire. Par la suite, les détails ont été peaufinés à la bombe aérosol. Du point de vue du style, on peut apercevoir des cercles qui permettent de donner un équilibre à la réalisation et de « casser » la longueur du mur. Quant aux cristaux, ils symbolisent à la fois une déconstruction de l’émotion qui marque les visages et la touche personnelle de Mehsos.

La fresque est désormais terminée. Chaque Arpajonnais peut donc aller admirer sans modération cette œuvre artistique inédite à Arpajon.

Voir toutes les actualités