Le CCAS et la CPAM du Cantal ont concrétisé leur engagement réciproque pour faciliter l’accès aux droits et aux soins, par une convention de partenariat renforcée au bénéfice des Arpajonnais reçus par le CCAS.

 

Faire face aux inégalités de santé

Dans un souci commun de lutte contre les exclusions, pour agir contre la précarité, garantir les droits à l’assurance maladie et l’accès aux soins des populations fragiles, cette convention vise à établir une relation privilégiée entre les partenaires signataires.

 

Diffuser l’information
La convention prévoit  la mise en place d’un partenariat portant sur la réalisation d’actions d’information pour la promotion de la santé et l’accès au système de soins.

 

Des démarches simplifiées… un traitement prioritaire
Grâce à cette convention, les dossiers relevant de la couverture maladie  bénéficieront d’une priorité de traitement. La CPAM s’engage en effet à instruire les dossiers de CMU-C (Couverture Maladie Universelle Complémentaire) et d’ACS (Aide au paiement d'une Complémentaire Santé) directement transmis par le CCAS dans un délai inférieur à 30 jours, mais également à assurer un retour d’information au CCAS sur la suite donnée à ces instructions.

Voir toutes les actualités