Une réunion publique s’est tenue à la salle de Carbonat mercredi 11 octobre afin d’échanger autour des futurs travaux de l’avenue du Général Leclerc et de la rue Jean Toyre. En effet, préalablement au transfert de l’ancienne RD 58 dans la voirie communale, le Conseil Départemental va réaliser la reprise totale des enrobés de la voie de circulation sur l’ensemble du linéaire.

Roger BARRIER, adjoint aux travaux, a pointé les principes d’aménagements envisagés tout en tenant compte des différentes contraintes dont la circulation des bus. Sur ce point, tous les arrêts vont être ramenés sur la chaussée et mis aux normes de la conformité PMR (Personne à Mobilité Réduite). L’attention sera aussi portée sur la diminution de la vitesse de circulation et sur la nécessité de faciliter, à certains endroits, la circulation piétonne.

La « zone 30 » du centre-ville pourrait être étendue jusqu’au carrefour de la rue de Conques. D’autres zones de ce type, mais ponctuelles, associées à l’installation de plateaux surélevés sont en cours de réflexion afin de limiter la vitesse sur certaines portions de la voie.

Sur la dernière section de la route (jusqu’au carrefour de Carbonat), la création d’un mini-giratoire est à l’étude en lien avec les services du Conseil Départemental, tout comme la possibilité de limiter le tonnage des véhicules lourds amenés à circuler en direction d’Arpajon. Sur cette portion, les arrêts de bus seront déplacés en amont du carrefour.

Les participants ont pu évoquer certaines difficultés et faire part de propositions telles que la mise de la route en sens unique, l’installation de chicanes, etc.

Concernant l’organisation des travaux la route sera dans la mesure du possible, fermée section par section. La réalisation des travaux est souhaitée par la commune sur la période juillet-août 2018.

M. le Maire a précisé qu’une nouvelle réunion travaux sera organisée au printemps 2018 afin de présenter le projet d’ensemble avec les propositions arrêtées.

Voir toutes les actualités