Le sarcophage paléochrétien

Depuis l'été 2020, le sarcophage mérovingien (qui était au château de Conros), a été déplacé et installé en l'église d'Arpajon-sur-Cère où il est désormais visible.

Propriété de la commune depuis sa découverte en 1988, il se trouvait depuis cette date au château de Conros.

Il fut découvert le 21 juin 1988 à Arpajon-sur-Cère, près d'un mur gallo-romain de l'ancienne église, par la Société d'Archéologie de la Région d'Aurillac (S.A.R.A.).

 

Quelques élément d'interprétation...

Entièrement réalisé en marbre gris des Pyrénnées (provenant de carrières de Haute-Garonne), il est composé de :

  • Une cuve rectangulaire à section trapézoïdale de 2,10 mètres de long, par 82 centimètres de largeur et 60 centimètres de hauteur. Ses parois mesurent 9 centimètres d'épaisseur.
  • Un couvercle en bâtière de 2,22 mètres de long, par 80 centimètres de largeur et 30 centimètres de hauteur.

 

Décor :

  • Couvercle : quatre pans séparés par des cordons tressés sur les arrêtes, décorés d'écailles de poissons symbolisant la Chrétienté.
  • Deux faces présentant deux panneaux de chevrons inversés séparés par trois pilastres à chapiteau corinthien.
  • Face arrière : lisse. Réparée avec une agraphe métalique, disparue lors de la restauration.
  • Face avant : trois panneaux de chevrons inversés, encastrés de pilastres.

 

  • Panneau central : chrisme entouré d'une double rinceau de vigne, issu d'un canthare. Symbole illustrant le rite bachique, puis eucharstique.
  • Chrisme : largement diffusé en Aquitaine sur les sarcophages, autels, poteries, verres gravés, etc.

 

  • χ : première lettre du mot grec χριστός / christós (Christ).
  • ρ : deuxièrme lettre du mot grec χριστός / christós (Christ).
  • A : alpha, première lettre (majuscule) de l'alphabet grec.
  • ω : oméga, dernière lettre (minuscule) de l'alphabet grec.
  • A + χρ + ω : totalité de la foi Chrétienne. "Je suis le début et la fin, l'alpha et l'oméga" Appocalypse de Saint-Jean, Nouveau testament.

 

Un déménagement mené avec le plus grand soin

Cette pièce exceptionnelle datée du IVème siècle a été déplacée jusqu'à l'église d'Arpajon-sur-Cère (Notre-Dame des Grâces) où elle pourra désormais être admirée.

Ce déménagement un peu particulier a été mené avec beaucoup de précautions par les Services Techniques et l'entreprise Cassagne.

La mise en place du sarcophage dans l'église

  • 20200820_114616
  • 20200820_112121
  • 20200820_112034
  • 20200820_113946
  • 20200820_111909
  • 20200820_112253
  • 20200820_114232