Sélection de la Rentrée littéraire de l’automne 2020 sur l’Amérique

 

 

American Dirt

Récit sur l'immigration mexicain, décrit par Don Winslow comme "Les Raisins de la colère de notre époque" ce roman de Jeanine Cummins (traduit par Françoise Adelstain et Christine Auché, éditions Philippe Rey) a suscité une vive polémique aux États-Unis où il s'est vendu à plus d'un million d'exemplaires.

 

 

Là où chantent les écrevisses

Pendant des années, les rumeurs les plus folles ont couru sur "la Fille des marais" de Barkley Cove, petite ville de Caroline du Nord. Pourtant, Kya n’est pas cette fille sauvage et analphabète que tous imaginent et craignent... Véritable phénomène de librairie, le premier roman de Delia Owens (traduit par Marc Amfreville, Le Seuil) plonge le lecteur dans le Sud profond.

 

BETTY – TIFFANY MAC DANIEL

Prix du roman Fnac 2020
Prix America du meilleur roman 2020
Roman étranger préféré des libraires – Palmarès Livres Hebdo 2020
Prix des lecteurs de la Librairie Nouvelle de Voiron
Prix des lecteurs des librairies Attitudes

 

“Ce livre est à la fois une danse, un chant et un éclat de lune, mais par-dessus tout, l’histoire qu’il raconte est, et restera à jamais, celle de la Petite Indienne.”

 

La Petite Indienne, c’est Betty Carpenter, née dans une baignoire, sixième de huit enfants. Sa famille vit en marge de la société car, si sa mère est blanche, son père est cherokee. Lorsque les Carpenter s’installent dans la petite ville de Breathed, après des années d’errance, le paysage luxuriant de l’Ohio semble leur apporter la paix. Avec ses frères et sœurs, Betty grandit bercée par la magie immémoriale des histoires de son père. Mais les plus noirs secrets de la famille se dévoilent peu à peu. Pour affronter le monde des adultes, Betty puise son courage dans l’écriture : elle confie sa douleur à des pages qu’elle enfouit sous terre au fil des années. Pour qu’un jour, toutes ces histoires n’en forment plus qu’une, qu’elle pourra enfin révéler.

 

Betty raconte les mystères de l’enfance et la perte de l’innocence. À travers la voix de sa jeune narratrice, Tiffany McDaniel chante le pouvoir réparateur des mots et donne naissance à une héroïne universelle.

 

RETROUVEZ CES TROIS OUVRAGES DANS VOTRE MEDIATHEQUE :

Peandant le confinement, la médiathèque est ouverte en drive :

- commande par mail mediatheque@arpajonsurcere.com ou téléphone 04.71.63.92.72